10 ans de permis moto !

 

Nous sommes aujourd'hui le 13/03/2012, et cela fait 10 ans que j'ai le permis A en poche. J'ai eu envie de faire cette petite page sans prétention pour retracer ces 10 ans, mes différentes montures et quelques anecdotes qui me sont arrivées. En espérant que vous trouverez ça sympa ;o)

 

 

 

Mais d'abord, qui suis-je ?

Personne et tout le monde à la fois ^^ Juste un motard anonyme parmi tant d'autres. Bientôt 34 ans, marié, papa de deux filles de 6 ans et de 10 mois (ah ben tiens, aujourd'hui même d'ailleurs), Normand de naissance et de cœur, même si j'ai vécu 20 ans en Picardie (mais juste à la frontière hein !). D'ailleurs je me suis marié au même endroit que Guillaume le Conquérant, ça le fait non ? ^^

Sur Internet où je roule ma bille depuis un moment maintenant je suis Marc Cassin, ou Cassin tout court, ça dépend. C'est mon identité secrète, un peu comme Batman. Mais sans "bat". Ni "man" d'ailleurs.

Je suis la troisième génération de motard de la famille (une famille peu fréquentable donc), avec dans l'ordre mon père puis mon grand-père et une tante (en 125), et tous du même côté de la famille ^^ Ainsi qu'un oncle et un cousin mais qui y sont venus après moi donc qui n'y sont pour rien dans le refilage du virus :op Mais malgré une assez grande expérience en tant que passager (et depuis tout jeune ^^), je suis pourtant venu à la moto assez tard (j'avais 24 ans quand j'ai passé le permis, comme on dit, "vieux motard que jamais").


J'avais 2 ans :op Je ne sais évidemment plus ce que je me disais à ce moment, mais si c'était "un jour, elle sera mienne, oh oui !", et ben... j'avais raison :op

 

 

Et quel type de motard suis-je ?

Plutôt du genre "gros kon rageux qui file des coups de tatane dans les portières de ceux qui ne s'écartent pas assez vite", ou plutôt du genre "poireau prudent qui ne sort que quand il fait beau, si la température est comprise entre 19.8 et 21.3° avec un taux d'humidité acceptable" ?

Aucun des deux. Je suis plutôt du genre "roule toujours", par tous les temps, qu'on crève de chaud, qu'on se les pèle, qu'il flotte ou qu'il y ait un vent de travers avec des rafales à 110 km/h (yeah !). Enfin sauf quand il gèle ou qu'il neige, faut pas pousser non plus, si c'est pour me ramasser tous les 5m c'est pas le but non plus.
Ou du moins, "j'étais" un roule toujours, mais depuis que je n'ai plus de boulot il faut bien avouer que la bécane a tendance à prendre la poussière dans le garage, les occasions de la sortir se faisant rare. Surtout depuis l'arrivée de bébé. Autant au début je pouvais la mettre dans le top-case, autant maintenant elle commence à devenir trop grande. (je déconne hein ^^)

A part ça, je suis plutôt du genre "motard prudent", même s'il faut bien avouer que je ne me tiens pas souvent aux 90 km/h en vigueur (pas ma faute, faut bien passer la 6ème de temps en temps, sinon elle s'use). C'est peut-être ça la contrepartie de rouler tous les jours, on n'est moins enclin à "faire le con" que lorsqu'on ne sort que pour les loisirs ^^
Bref, je ne suis pas un poseur de genou dans les virages, et même s'il m'arrive de me faire plaisir en me tirant une bourre (oui je sais, c'est pas bien), ça reste tout de même rare et toujours sur des tronçons de route qui le permettent (visibilité à perpet', et pas ou très peu de circu). Et puis bon, la consommation n'aime pas bien ça non plus donc il faut savoir se restreindre :op


Premiers tours de roue sur un engin motorisé en tant que pilote, lors d'un stage d'initiation organisé par la Gendarmerie Nationale dans la cour de l'école. J'avais 7 ans, et je me rappelle que je m'étais brûlé un mollet sur le moteur :op

 

 

Mais bon, assez parlé de moi, parlons plutôt... ah ben non, encore de moi, puisque de toute façon c'est une page que sur moi ^^

Entrons donc dans le vif du sujet ;o)

 

1988 - La moto, c'est dangereux...

 

 

 

 

 

Mes autres pages :
Le bord d'aile de Cassin - Index des personnages de Game of Thrones - Mes histoires